L'établissement Leon Còrdas s'engage pour l'environnement !

L’établissement Leon Còrdas s’engage pour la nature et l’environnement à travers 2 projets qui s’inscrivent dans le projet d’éco-établissement et de labellisation du Ministère de l’Education Nationale E3D, « Établissement en Démarche de Développement Durable » :

Objectif Zéro déchet

Le projet, soutenu par la Fondation Banque Populaire du Sud, consiste à sensibiliser les élèves au zéro déchet et à l’économie circulaire et rendre l’établissement plus vertueux en termes de prévention des déchets. Mieux trier l’ensemble des déchets et valoriser les déchets organiques grâce au compostage sont les actions phares de ce projet.

Un tri sélectif sera mis en place pour :

– Instaurer le recyclage des emballages (cartons, papiers, plastiques.

– Alimenter des composteurs et/ou poubelles de biodéchets.

Les déchets issus de la cantine scolaire seront notamment mélangés aux déchets verts issus de l’entretien du jardin de l’établissement. Un dispositif “Zéro gaspillage alimentaire” viendra compléter le programme afin de réduire les quantités de nourriture qui partent au compostage.

De plus, l’organisation d’un évènement “Troc tes trucs” au sein de l’établissement permettra aux élèves d’échanger les fournitures qu’ils n’utilisent plus contre d’autres dont ils ont besoin. Ce sera un moyen supplémentaire pour les sensibiliser à l’économie circulaire.

Un accompagnement par des associations spécialisées sera réalisé pour mener à bien ces démarches.

Projet herboristerie

L’association se propose de reconstituer un herbier patrimonial vivant qui nécessitera des recherches préalables à la plantation, l’entretien, aux récoltes, la conservation et la vente de plantes au public. Tous les travaux seront menés par des enfants de 11 à 16 ans, encadrés par des enseignants et des experts en botanique, herboristerie, lexicographie occitane, histoire…

Le projet Herboristerie est soutenu et financé par la Métropole de Montpellier.

Il s’agira de :

– Créer des panneaux extérieurs résistants pour le descriptif des plantes
– Nettoyer le jardin et installer les panneaux
– Créer un livret à partir de l’herbier des plantes méditerranéennes et du jardin réalisé par les élèves en collaboration avec une botaniste et les enseignants. Il pourra être vendu lors d’évènements.
– Vendre des produits associés aux plantes identifiées au profit de l’établissement
– Élaborer des outils de communication interne et externe
– Étudier la possibilité d’un partenariat avec BIOVIVA pour éditer un jeu “défi nature” pensé par les enfants.

Le jardin herboriste sera accessible au public à plusieurs reprises dans l’année, telles que les journées portes ouvertes ou Total Festum.